18/01/2009

Dans certaines écoles genevoises on grelotte

ECONOMIE D'ENERGIE AU DIP ?

Depuis le début de cette nouvelle année 2009 les températures sont tombées bien souvent en-dessous de zéro.

Dans plusieurs établissements scolaires construits il y a plus de 20 ans, malgré des radiateurs très chauds, les températures peinent à monter au-dessus de 16-17 degrés.

Pas besoin de vous dire que plus personne ne quitte son manteau d'hiver pendant les cours. Malheureusement on ne peut pas toujours accompagner l'enseignement d'exercices physiques... donc vous l'aurez deviné, on grelotte, les élèves, les maîtres, dans les salles de classe, dans les salles de travail....

Mettez-vous à côté d'une fenêtre bien fermée, l'air froid traverse sans problèmes. Aucune isolation, nulle part.

Est-ce normal en l'an 2009 ? Quel gaspillage énergétique ? N'y a-t-il vraiment pas quelques moyens simples pour isoler ces bâtiments sans qu'on parle de constructions de type minérgie ?

Je sais qu'il y a des possibilités relativement simples pour améliorer cet état de fait. On pourrait également y associer les élèves !

Il serait grand temps d'investir dans ce domaine.