18/01/2009

Dans certaines écoles genevoises on grelotte

ECONOMIE D'ENERGIE AU DIP ?

Depuis le début de cette nouvelle année 2009 les températures sont tombées bien souvent en-dessous de zéro.

Dans plusieurs établissements scolaires construits il y a plus de 20 ans, malgré des radiateurs très chauds, les températures peinent à monter au-dessus de 16-17 degrés.

Pas besoin de vous dire que plus personne ne quitte son manteau d'hiver pendant les cours. Malheureusement on ne peut pas toujours accompagner l'enseignement d'exercices physiques... donc vous l'aurez deviné, on grelotte, les élèves, les maîtres, dans les salles de classe, dans les salles de travail....

Mettez-vous à côté d'une fenêtre bien fermée, l'air froid traverse sans problèmes. Aucune isolation, nulle part.

Est-ce normal en l'an 2009 ? Quel gaspillage énergétique ? N'y a-t-il vraiment pas quelques moyens simples pour isoler ces bâtiments sans qu'on parle de constructions de type minérgie ?

Je sais qu'il y a des possibilités relativement simples pour améliorer cet état de fait. On pourrait également y associer les élèves !

Il serait grand temps d'investir dans ce domaine.

 

Commentaires

" Je sais qu'il y a des possibilités relativement simples pour améliorer cet état de fait. "

Quelle discipline enseignez-vous ?

La thermodynamique ou l'écologie ?

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 19/01/2009

Demandez à Beer, 10 directeurs sur 93 (qui ne coûtent rien aux contribuables
CB dixit) de moins à Chf 200'000 pièce/par an = Chf 2'000'000.
On répare le chauffage dans combien d'écoles avec ça ???

Écrit par : bidouille | 19/01/2009

je comprends pas pourquoi tous les établissements construits récemment et en construction (CO, Collège), n'ont pas bénéficié de panneaux solaires ou de géothermie. l'Etat devrait montrer l'exemple en matière de nouvelles technologies environnementalistes dans ses nouvelles constructions.

Écrit par : demain | 19/01/2009

Les collèges récents sont mieux que dans le passé mais il ne faut pas oublier que les concours d'architecture sont jugés essentiellement par des architectes, les utilisateurs et les techniciens de l'exploitation restant minoritaires.

Grâce au vote populaire de décembre 2007, les établissement scolaires publics doivent désormais être au moins Minergie.

Écrit par : Gérard | 19/01/2009

Jean d'Hôtaux, je n'enseigne évidemment ni l'une ni l'autre de ces disciplines, par contre j'ai vécu dans un pays très froid où quand il y avait des problèmes on apposait des bandes isolantes pour que les fenêtre ne laissent plus passer l'air. En isolant en plus simplement les parois derrière les radiateurs (ou en apposant des panneaux réfléchissants, très bon marché si on les fabrique avec du polystyrène recouvert d'une feuille d'aluminium)on arrive à gagner certainement 1-3 degrés.
Bidouille, d'accord pour utiliser l'argent des dirlos dans le but s'assainir les bâtiments scolaires, seulement, ce n'est pas le même budget. Mais vous avez 100% raison, l'argent dépensé pour l'hiérarchie est un scandale.
DEmain, d'accord également. Et en effet surprenant.

Écrit par : Marion Garcia Bedetti | 19/01/2009

Le froid conserve mais tout de même à 15 ou 17 ° il est impossible de se concentrer.
Je rejoins radiverte qui pense que l'on peut faire des choses toutes simples.
On pourrait enlever un ou deux directeurs pour que les écoles soient chauffées correctement.
Autrement se munir de polaire et de bonnes mitaines.Pour tourner les pages, c'est génial...
Si un enfant attrape la grève qui est responsable dans l'histoire...
Inanna

Écrit par : Mariette Bauduccio | 19/01/2009

Les commentaires sont fermés.